Réussite Montérégie

Les causes de l’abandon scolaire sont multiples et complexes. Réussite Montérégie coordonne une démarche régionale de concertation et de mobilisation intersectorielle et interordres afin que cet enjeu demeure prioritaire et que tous réalisent qu’ils peuvent jouer un rôle dans la réussite scolaire. La mobilisation des acteurs et la concertation des actions sont primordiales pour la réussite éducative de nos jeunes.

Mission

Favoriser la concertation interordres et intersectorielle pour prévenir le décrochage scolaire, pour accroître la persévérance scolaire et le taux de diplomation des jeunes Montérégiens et Montérégiennes afin de contribuer au développement social et économique en assurant une meilleure employabilité pour une relève qualifiée.

Mandat

Initiée en 2002 par la Table d’Éducation interordres de la Montérégie (TEIOM), Réussite Montérégie coordonne la mise en œuvre d’une entente de partenariat régional pour contrer le décrochage scolaire et favoriser la persévérance scolaire en Montérégie.

C’est en 2008 que les partenaires de la Table d’éducation interordres de la Montérégie signaient une troisième entente pour la poursuite des activités de Réussite Montérégie. Au bénéfice de sa mission première, l’organisme voyait son mandat se dessiner autour de trois orientations pour les années 2008 à 2012, soit « Comprendre », « Mobiliser » et « Promouvoir et valoriser ». La continuité de ces trois orientations est assurée avec l’entente 2013-2014 signée dernièrement.

Cette entente est le fruit d’une association entre les neuf commissions scolaires francophones, les six cégeps francophones de la région, les universités présente sur le territoire (l’Université de Sherbrooke, l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université du Québec à Montréal), la Direction régionale de la Montérégie du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Emploi-Québec et le Conseil régional des partenaires du marché du travail de la Montérégie.

Dans le cadre de son mandat, Réussite Montérégie suit les trois grandes orientations suivantes :

  1. Mieux comprendre les causes du décrochage scolaire et les facteurs de persévérance afin d’outiller les milieux et engendrer des interventions plus adaptées.
  2. Mobiliser les milieux scolaires et les différents milieux sociaux afin de favoriser la réussite et la qualification de nos jeunes.
  3. Promouvoir et valoriser la persévérance scolaire auprès des jeunes, des parents et familles, des membres du réseau de l’éducation, des organismes œuvrant auprès des jeunes et des familles, des employeurs et des instances gouvernementales et politiques.

Principes directeurs

  • L’avenir de notre collectivité montérégienne passe par les jeunes.
  • Ça prend tout un village pour élever un enfant.
  • Approche globale et intégrée – jeune, famille, école et communautés d’affaires et communautaire – qui mise sur le potentiel des différents milieux et sur celui des jeunes.
  • Reconnaissance de l’expertise des milieux.
  • Interventions avec les différents ordres d’enseignement.
  • Actions conformes à la réforme et complémentaires aux initiatives du réseau de l’éducation portant sur le décrochage, la persévérance et la réussite scolaires.
  • Implication des milieux sociaux et économiques.
  • Préoccupation intersectorielle.
  • Notion d’équité entre les hommes et les femmes.

But général

Réussite Montérégie poursuit comme but général de : « sensibiliser les jeunes à l’importance d’obtenir un diplôme qualifiant quel qu’il soit ».

Réussite Montérégie a choisi, pour ce faire, de :

  • Traiter la problématique du décrochage sous un angle positif, soit la persévérance scolaire.
  • Miser sur une approche de prévention c’est-à-dire en s’adressant aux jeunes du réseau scolaire afin de favoriser l’obtention d’un diplôme qualifiant.
  • Miser sur la concertation de tous les partenaires concernés par les jeunes, leur avenir et le développement socioéconomique de la Montérégie.

Réussite Montérégie croit que la mobilisation de tous les partenaires est essentielle à l’atteinte de ce but.